#OnVautMieuxQueÇa

Des sociétés « mondialisées » comme SOPRA STERIA GROUP avec environ 40000 salariés en France et à l’International se portent très bien financièrement.

Pourquoi cette entreprise florissante n’augmente pas ses effectifs par des embauches mais continue l’optimisation des profits par l’arrêt de certaines activités bénéficiaires mais certes moins rentables que la moyenne ?

La réponse est-elle purement « arithmétique » ? Est-ce une gestion par « tableau Excel » ?

En tout cas des Lois comme celles proposées par le gouvernement ne risquent pas de faire varier la gestion actuelle. Par contre elles peuvent plomber les relations sociales qui souffrent actuellement du non-respect de la législation par certains employeurs notamment les plus puissants. 

 

 Est-ce normal que notre syndicat soit obligé de saisir le Tribunal de Courbevoie car SOPRA STERIA GROUP ne semble pas respecter les obligations de désignation régulières des Comité d’Hygiène de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) ?

Lire la suite...


22 décembre 2015 : SUICIDE présumé d'un salarié de SOPRA STERIA le 17 décembre 2015, le Syndicat AVENIR fait appel aux salariés et aux autorités pour ROMPRE LA LOI DU SILENCE

Des salariés de SOPRA STERIA à MANHATTAN nous informent qu’un salarié s’est suicidé jeudi 17 décembre 2015. Malheureusement ce n’est pas le premier.

Cet accident dépend du Parquet de Nanterre qui a déjà par ailleurs été alerté sur le danger subi par les salariés via un récent procès-verbal de l’Inspecteur du Travail mais également une plainte du Syndicat AVENIR sopra steria.

Ses collègues sont choqués, c’est malheureux et douloureux.

Il faut rompre la Loi du silence.

Plusieurs inspecteurs du Travail et des CHSCT (comités d’hygiène et de sécurité) ont déjà alerté la direction sur le sujet des Risques Psycho-Sociaux constatés dans différents établissements.

Un médecin du travail qui gère plusieurs milliers de salariés dans l’entreprise a adressé à la direction un droit d’alerte par écrit étayé et détaillé.

Des experts comme TECHNOLOGIA, EMERGENCES et SECAFI ont travaillé sur plusieurs établissements importants sur le sujet et ont également alerté l’employeur.

Pour rappel les Risques Psycho-Sociaux,  constatés dans l’entreprise sont, selon le médecin du travail et l’Inspection du Travail, liés notamment à l’organisation du travail par l’employeur.

Plusieurs salariés ont obtenu une reconnaissance de maladie professionnelle pour dépression ou équivalent suite à cette situation constatée dans l’entreprise.

Une mise en demeure du Direccte (Directeur du Travail) a été notifiée à l’employeur mi-2013 et l’Inspection du travail, le médecin du travail et le CHSCT ont tenté de convaincre l’employeur d’en tenir compte.

Après expiration des délais rallongés au maximum et les constats amers des salariés, l’Inspecteur du Travail a dressé un procès-verbal (voir tract ci-après) transmis à Monsieur le Procureur du Parquet de Nanterre.

SOPRA STERIA et ses filiales emploient environ 18.000 salariés en France et il faut les protéger.

Nous comptons sur l’information des salariés, de la presse et des autorités pour ramener à la raison l’employeur et sollicitons nos avocats pour les actions qui s’imposent.

Pour nous contacter : 01.34.88.91.94  ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nous attendons que l'employeur effectue une déclaration d'accident de travail et qu'il réunisse immédiatement le CHSCT.

 

 

 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


15 décembre 2015 : Numéro spécial du Canard Déchaîné sur nos actions concrètes : Face aux difficultés collectives et individuelles des salariés, le Syndicat AVENIR assure sans faire de bruit :

- Plus de 100 salariés en situation critique assistés en 2015 sur toute la France, 

- Plusieurs centaines de salariés conseillés et assistés, 

- Une vingtaine de procédures prud'homales gérées dont plusieurs conciliations ou transactions, 

...

Malheureusement, la direction de SOPRA STERIA montre une indifférence par rapport aux alertes,

Alors que :

- L'Inspection du Travail a dressé plusieurs procès verbaux transmis à Monsieur le Procureur de la République,

- Plusieurs Tribunaux ont condamné l'entreprise,

- Plusieurs suicides et accidents ont eu lieu

- L'assurance maladie, après enquête, a reconnu plusieurs cas de Maladie Professionnelle liées aux Risques Psychosociaux dans l'entreprise.

Ce numéro du Canard Déchaîné est devenu nécessaire pour siffler les infractions commises.

Les Procès Verbaux aboutiront. Le Syndicat AVENIR représentera l'intérêt collectif des salariés en partie civile. Nos avocats ont pris en charge ces dossiers et nous devons informer les victimes de leurs droits via cette édition du Canard.

L'employeur ne pourra pas bloquer notre action. Nous n'avons aucun trait d'union avec l'employeur.

 Voir Le Canard déchaîné : "les bons comptes font les bons amis" 

 

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


30 juillet 2015 : STOP à l'usage de la Mobilité comme moyen de pression et de licenciement, 
Réservez votre série de tracts STOP concernant SOPRA STERIA Group par email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

30 juillet 2015 : STOP à l'usage de la Mobilité comme moyen de pression et de licenciement, 
Réservez votre série de tracts STOP concernant SOPRA STERIA Group par email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La direction a pu sortir des effectifs plusieurs centaines de salaries plus ou moins facilement depuis janvier 2015.

Le syndicat AVENIR sopra steria représente comme d'habitude plusieurs de ces salariés injustement licenciés devant les Conseil de Prud'hommes où des solutions transactionnelles ont été actées après négociation ou à défaut, il y aura des jugements. 

Le Syndicat AVENIR sopra steria n'admet pas qu'un salarié soit isolé face à une volonté d'un manager de le sanctionner, le priver d'un droit, l'amener à quitter l'entreprise, le harceler ou le licencier. Chaque salarié est en droit d'avoir une évolution de carrière, des augmentations et des conditions de travail agréables sans être obligé de devenir lui même avocat pour se défendre !

Chaque salarié doit savoir sur quel délégué du personnel il peut compter.

Un représentant du personnel se doit d'être 100% Indépendant de la direction sans aucun trait d'union avec l'employeur.

Tract n°1 de la série STOP concernant SOPRA STERIA Group

 


10 mars 2015 : Négociation du Protocole Electoral : Pourquoi la direction cherche la complexité quand elle peut faire simple ?

La direction nous a adressé hier dans la nuit pour la réunion de main matin, un fichier excel détaillant les effectifs par établissement selon sa compréhension des 3 collèges de salariés et son dessin des établissements regroupés.

Une démarche simple aurait été de partir du Code du Travail c.à.d. sans regrouper des établissements ou effectuer des suppositions puis d'essayer de simplifier le schéma en convergeant vers un consensus avec les syndicats.

Est ce volontaire pour retarder les élections et empêcher les salariés d'élire leur représentants ? Depuis 2013, la direction à STERIA n'a pas accepter l'organisation des élections et là nous craignons que la direction de SOPRA STERIA suive le même chemin.

Notre syndicat appelle au consensus acceptable pour organiser immédiatement les élections prévus le 24 mars 2015.

 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.